Archive for avril, 2011

Partir à reculons

Un billet d’avion pour le Mali. Avec mon nom dessus. Il y a quelques années, j’aurais sauté de joie à l’idée d’avoir un boulot qui m’offre ce genre d’opportunité. Aujourd’hui, oui j’ai quelque part au fond de moi une envie d’Afrique, de ses odeurs, de ses couleurs. Mais j’ai surtout l’angoisse immense d’être à mille lieues du petit bonhomme dont je n’ai jamais été séparée plus de quelques heures depuis sa conception.

C’est si court, deux semaines, pour se rendre à l’autre bout du monde travailler avec des collègues maliens. C’est si long, deux semaines, quand on songe que c’est 15 dodos sans son enfant.

Je l’avoue, j’ai déjà un peu méprisé ceux pour qui occupaient leurs temps libres en travaillant sur leur terrain. Aujourd’hui, je comprends que le bonheur, c’est mon bébé qui fait bye-bye aux branches des arbres quand le vent les fait bouger, qui tape des mains en disant Bravo quand on va vider les chaudières accrochées à notre érable, qui se couche sur le dos en riant dans la bouette de notre gazon-plus-brun-que-vert. Ces semaines de printemps, je les aurais volontiers consacrées à embellir ma cours avec mon chum et mon fils plutôt qu’à parcourir le monde.

P.S. Je ne voyage pas seule. Eh oui, l’Afrique avec un bedon devient une habitude. Cette fois-ci, il est à peine visible… mais le petit cœur qui bat bien caché au fond de mes entrailles est bel et bien présent et m’accompagnera dans ce périple.

Comments (2)